08/09/2006

La Carrera Panamericana

La CARRERA PANAMERICANA fut une course de vitesse organisée pour la première fois en 1950, afin de célébrer l'achèvement du tronçon mexicain de l'autoroute panaméricaine qui reliait Ciudad Juarez (près d'El Paso, dans le Texas) à El Ocotal (frontière du Guatemala)

 

 

 

 

 

Longue de plus de 3 000 km, cette épreuve - qui fut supprimée à partir de 1955 en raison du trop grand nombre d'accidents mortels qu'elle avait occasionné - durait de quatre à six jours et comportait huit étapes particulièrement difficiles étant donné l'état des routes qu'elle empruntait et les changements d'altitude (1 200 à 3 000 m) auxquels elle soumettait les pilotes. Dans un premier temps, l'épreuve reliait Ciudad Juarez à El Ocotal, puis suivit l'itinéraire inverse, du sud vers le nord.

 

 

Les marques européennes engagées étaient peu nombreuses; car le règlement n'admettait que la présence de firmes ayant vendues au moins cinquante modèles et en comptant cinq cents autres en fabrication, ce qui favorisait les sociétés américaines.

 

 

 

La Carrera Panamericana, également appelée Mexican Road Race, eut donc lieu cinq fois.

D'abord réservée uniquement aux voitures de tourisme, elle fut aussi ouverte à la catégorie Sport à partir de 1952. L'année suivante, elle fut inscrite au Championnat du monde des constructeurs. Sur les cent trente-deux voitures qui participèrent à la première édition, vingt et une étaient des Cadillac.

 

 En 1952, on créa deux classements distincts : l'un pour les voitures sport (soumises à aucune réglementation précise), l'autre pour les voitures de tourisme (qui devaient obligatoirement être dotées d'une carrosserie fermée et n'avoir qu'un seul carburateur).

Cette année-là, les huit étapes furent accomplies en cinq jours, le jour de repos ayant été supprimé. En dépit de l'importante participation italienne (trois Ferrari 4100, une 250 Mille Milles et cinq 212, ainsi que quatre Lancia Aurelia GT), ce furent les Mercedes 300 SL qui dominèrent la course panaméricaine, remportant la victoire avec Kling et la place d'honneur avec Lang. La troisième place revint à la Ferrari de Chinetti.

 

 

Apres toutes une serie d'accidents mortels (la course disputée sur routes ouvertes,traversait des villages peuplés,) les organisateurs ont décidé de jeter l'eponge..

 

Depuis quelques années, La Carrera Panamerica retrouve une certaine jeunesse avec une course historique, qui, à la manière du tour de France Auto, rassemble les autos historiques ayant participé à cette épreuve...Mais les données ont bien changé,car si les voitures americaines remportent souvent l'epreuve,leurs moteurs (tel cette Studebaker,gagnante de trois épreuves successives) développent 500cv!

 

 

 

 

19:02 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : les grandes epreuves routieres |  Facebook |

Commentaires

Excellent ! Merci pour cet excellent blog, je me suis permis d'emprunter une photo pour faire un renvoie vers ce blog.

Si cela vous dérange, merci de me prévenir.

Flammeur

Écrit par : Ludo | 08/09/2006

Les commentaires sont fermés.