24/12/2006

Simca 1200 S

Afin de relancer le coupé 1000 qui ne connaît qu'un succès d'estime depuis son lancement au salon de Genève 1962, SIMCA décide de le vitaminer en le dotant d'un moteur de 1.204 cm3. Ce sera l'occasion de retoucher sa face avant et d'améliorer sa tenue de route. Le résultat sera au rendez-vous.

 

simca_1200_s_1971

 

 

 

 

simca_1200_s 2

 

 

Elle était belle, élégante et offrait des performances honnêtes. Mais son prix de vente élevé, et surtout la concurrence de la redoutable R8 Gordini l'ont empêchée de connaître le succès commercial qu'elle méritait. Du coup, la Simca 1200S n'aura vécu que cinq ans, se faisant discrète au point d'être quasiment oubliée. Dommage, car c'est l'un des plus beaux coupés de sa génération, doté d'un bel équilibre et d'un moteur pointu.

 

 

simca 1200s dash

 

Voici ce que disait la publicité de l'époque :

 

 

Tout le monde a ses faiblesses. Il y a ceux qui croient ne pas pouvoir. Et ceux qui prétendent ne pas avoir envie. Aux premiers, le coupé Simca 1200S confesse qu'il se donne garanti deux ans. Et qu'il est donné pour 178 km/h. Aux seconds, le 1200S dévoile ses charmes : il suffit de taquiner sa boîte de vitesses pour qu'il parte très vite : 33'' aux mille mètres départ arrêté. A ce régime-là, il y a des traces de gomme sur l'asphalte. A faire pâlir les autres de jalousie. Alors ceux qui croyaient ne pas avoir envie n'osent plus oser. Comment combler ces doubles corps qui ne demandent qu'à entrer en jeu ? Comment satisfaire le tempérament de ces 1204 centimètres cubes ? Comment caresser ce petit volant bois qui réagit si bien à la main ? Un jour pourtant, ils s'enhardissent. La tentation est trop forte. Ils essayent. Et ils découvrent que malgré ses airs provocants, malgré ses clins d'oeil à iode, le 1200S est la sagesse même. Et c'est là tout le piment de l'histoire.

 

 1204 cm3
74 x 70
80 ch. DIN à 6200 tr/minutes
Taux de compression 10,25
Couple 10,5 mkg à 4500 t/mn
2 carburateurs doubles corps horizontaux solex 35 PHH 4 puis 12.
Embrayage monodisque sec à diaphragme, commande hydraulique.

A partir de 1969 : 85 ch. DIN à 6200 tr/mn

Vitesse maximale : 175 km/h
0 à 100 km/h en 12,8 secondes
400 m. départ arrêté en 18 secondes
1000 m départ arrêté en 34 secondes
Poids 890 kg

 

simca1200Sberton1968

 

 

 

En compétition,toutefois en rallye car sa cylindrée ne lui permettait pas de jouer les premiers roles en circuit ,elle fut engagée pendant plusieurs saisons ,pilotée par Bernard Fiorentino,et pour la cause,munie d'un moteur de Chrysler 180 qui portait donc sa cylindrée a pres de 1800cm3 Par la suite,le garage Chappe et Gasselin allait crée la CG a moteur simca,mais cela est une autre histoire...

simca 1200_fiorentino-1

 

 

 

 

simca 1200s fiorentino1200sRallyeRouteduNord

 

La production s'arreta en 1971,et les derniers exemplaires de cette année furent badgés 1972.

17:14 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : simca et matra |  Facebook |

Commentaires

J'ai possédé une Simca 1200 S grise métallisée en 1971. Je n'ai pu la garder par faute de moyens financiers. A ce jour, je l'a regrette encore. Elle était dotée de quatre jantes Alu fabriquées en Italie.

Excusez moi, je suis nostalgique...mais j'en rêve encore à ce jour !

J'aimerai en avoir une autre soit : bleue métallisé ou grise métal

L'espoir fait vivre....un jour peut-être ?

Écrit par : morillon | 06/06/2013

Les commentaires sont fermés.