20/01/2007

Porsche Abarth

A la fin des années 50, les productions des stylistes transalpins ont la cote

Cette fois ci c’est Ferry Porsche qui s’adresse à son ami Carlo Abarth en lui demandant de concocter une auto légère sur la base de la déjà performante Carrera GT.(en fait,la 356)
Si Zagato est consulté, c’est finalement Scaglione, libre de ses engagements chez Bertone qui repense la 356.

 

porsche abarth

 

 

La réalisation des caisses en aluminium est confiée à Motto. Mais le carrossier empoche la commande et s’évanouie après avoir réalisé 3 caisses… Viarengo & Filipponi finiront le travail et fabriqueront les 18 “GTL” suivantes…

Porsche_Abarth_2


Plus légère de 50kg que la donneuse d’organe 356, la Porsche Abarth est surtout mieux profilée. Un avantage décisif qui permet à la firme de Stuttgart de renforcer sa présence de 1960 à 1964 avec trois victoires de classe consécutives au 24h du Mans et quatre à la tres dure Targa Florio.

Le moteur de 1588cm3 dévellope 115cv a 6500tr/min,et l'ensemble pese778kgs . Vitesse de pointe: 220km/h.

 

porsche abarth bit

 

 De quoi réjouir le constructeur, malgré un habitacle exigu et inconfortable et une qualité de fabrication très artisanale.
La collaboration s’arrêtera là. Dès le mois de novembre 1963, Porsche présente sa 904…

Ci dessous une Porsche Abarth aux 12 h de Sebring en 1962

 

porsche abarth Sebring-1962-03-24-049

 

10:07 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : porsche |  Facebook |

Commentaires

BONJOUR tres interresaant
merveilleuse journée a toi

COEURDENFANT
http://coeurdenfant.skynetblogs.be

Écrit par : COEURDENFANT | 21/01/2007

Les commentaires sont fermés.