21/01/2007

Bitter

Pietro Monteverdi et Erich Bitter ont beaucoup de points communs : ils ont été tous les deux pilotes de course et importaient des voitures italiennes avant de construire leurs propres voitures. Erich Bitter était allemand et son père réparait des bicyclettes. Il commença sa carrière comme coureur cycliste professionnel, mais bientôt devint pilote pour NSU, Volvo, Jaguar, Ferrari, Porsche et Abarth. Il importa également des équipements de rallye et plus tard des voitures de sport, notamment des Abarth.

En 1969, il commence à construire ses propres voitures sur les châssis haut de gamme d'Opel (Kapitan-Admiral-Diplomat). Avec Bob Lutz, à l'époque patron d'Opel, il développa un coupé de grand luxe, l'Astra, en coopération avec le carrossier Frua, mais ce projet fut abandonné. Erich Bitter utilisa alors les dessins de l'Astra et construisit en 1972 la Bitter CD, qui était dérivée de l'Opel Diplomat V8 de 1969.

 

bitter_diplomat_cd_1973_

 

La crise énergétique de 1973 n'aida pas la carrière de cette voiture qui était équipée d'un gros moteur très gourmand : au total, un peu plus de 400 sont vendues jusqu'en 1977.

 

BitterCD

 

 Lorsque Opel arrête la Diplomat cette année-là, Bitter se replie sur la Senator (6 cylindres) et la nouvelle voiture s'appelle Bitter SC.

BITTER SC 1984

 

Ce modèle connaîtra une carrière tout aussi éphémère. La firme Bitter fait faillite en 1986.

Elle restera la seule firme allemande avec Porsche à ne proposer que des voitures de grand tourisme.

16:14 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bitter |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.