30/12/2007

Lamborghini Marzal/Espada

Si dans l'esprit des amateurs, le nom de Ferrari était depuis ses débuts presque systématiquement associé à celui de Pininfarina, il en fut de même à partir de la seconde moitié des années 60 de Lamborghini avec Bertone.

Le premier fruit de cette union était porteur d'espoir. Avec la Miura présentéeau salon de Genève 1966, Ferrucio Lamborghini venait en effet d'infliger une vrai démonstration de son savoir faire à son rival de Modène.

lambo marzal

Un an plus tard, à ce même salon, Bertone exposait l'oeuvre de son jeune designer Marcello Gandini : la Lamborghini Marzal. Celle ci était dotée de portes transparentes à ouverture verticale, de motifs hexagonaux tant à l'intérieur qu'à l'extérieur et d'un habitacle en cuir argenté. Ce prototype prêt à prendrela route attira les foules sur le stand Lamborghini.

 

lambor marzal_1967_top


 

La Marzal était animée par un V6 de 175 ch, en fait un demi V12 placé en position centrale. Jusqu'à cette époque, toutes les voitures à moteur central étaient des berlinettes à deux places, à vocation sportive. La Marzal proposait quatre vraies places.

Il ne s'agissait hélas que d'une " bête de salon ", non commercialisable dans l'état. Bertone s'en servira comme une carte de visite spectaculaire pendant de longs mois. Mais cette première approche d'une GT vraiment habitable fut concrétisée dès 1968 lors de la présentation de l'Espada.

lambo espada 400gt

 C'est ainsi que Lamborghini exposait au salon de Genève en mars 1968 la 400 GT Quattroposti. La Lamborghini Marzal et la Pirana sur base Jaguar dessinées par le talentueux Marcello Gandini avaient montré la voie à suivre.

Lamborghini-Espada-1974

La Quattroposti fut rebaptisée quelques semaines plus tard sous le nom d'Espada. Elle se voulait plus réaliste que la Marzal, et surtout plus homologable sur les différents marchés où Lamborghini était représenté, notamment lesEtats Unis, où la réglementation concernant les normes de sécurité devenait de plus en plus draconienne.

Lamborghini-Espada-1974 1

L'Espada tenait son nom de l'épée du toréador qui sert à la mise à mort du taureau. Ferrucio Lamborghini ne s'éloignait pas de son domaine de prédilection. 

Les dimensions étaient imposantes : 4,70 mètres de long, 1,82 de large et 1,19 de haut.

lambo espada red

De la Marzal, l'Espada conservait le long capot plat plongeant vers l'avant, les  quatre sièges indépendants séparés par une console centrale, et le thème hexagonal sur le tableau de bord. Par contre, les portes papillons, peu réalistes pour
un usage quotidien étaient oubliées, ainsi que les jalousies sur la lunette arrière.

lambo espada serie 3

L'Espada fut régulièrement améliorée tant d'un point de vue technique que finition et équipement, et ceci au travers de trois séries. La production totale fut de 1217 voitures jusqu'en 1978. Lamborghini exposait encore son Espada sur les
salons internationaux en 1979, le temps d'écouler les derniers modèles.

14:12 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lamborghini |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.