27/01/2008

Monica

Au Salon de Paris 1972 apparu une voiture française de luxe. Elle fut appelée Monica, en l'honneur de Mme Tastevin, épouse d'un nouveau constructeur français.

monica1

Cet industriel passionné d'automobiles a conduit, et possédé, de nombreuses voitures rapides de marques diverses. Il utilisait en 1972 une Jaguar. Déplorant que notre production nationale ne comporte pas de modèle de prestige, il décida d'en lancer un. La Monica a été conçue selon ses directivres et réalisée dans ses ateliers de la Loire.


MonicaFront

 Trois ans de travail furent nécessaire. Elaborée de 1969 à 1972 dans le plus grand secret, la Monica possède un avant plongeant caractéristique qui s'apparente plutôt à celui des voitures de sport de l'époque, comme celui de la Ferrari Daytona, qu'aux berlines de luxe (Mercedes, Jaguar), qui conservent des calandres traditionelles. Sous le pare-chocs apparait une prise d'air, comme sur la Citroën SM. Les phares sont recouverts de jours par une trappe rétractable. Le pare-brise, assez grand, présente des coins anguleux

 

monicarear


 

 Après cette berline aurait du venir une deux places décapotables (qui aurait du être présentée en mars 1973 à Genève). Une boîte automatique était également prévue.  La Monica disposera de son moteur personnel, réalisé dans l'usine même de Balbigny. Pourtant, la production annuelle prévue s'élevait à 400 voitures. La raison est simple : Mr Tastevin ne voulait pas d'un moteur existant, estimant qu'aucun groupe de l'époque ne possédait les caractéristiques requises.

monica_dessin

Il a donc fait étudier par l'ingénieur anglais Ted Martin un V8 de 3,5l de cylindrée, à deux arbres à cames par rangée de cylindres. La puissance en ressortait à 250ch à 5800trs/mn, le régime ayant été maintenu à un niveau très mesuré

 

monicabord

 Rapporté au poids de 1070kg, les reprises d'une Monica doivent donc être impressionnantes, et c'est cela avant tout qu'a recherché le nouveau constructeur. La vitesse maximale était estimée à 240km/h.
 

Malheureusement, Monica fait partie de la (très) longue liste de constructeur pour qui les crises pétrôlières ont été fatales. La production totale s'élèverait à seulement 17 exemplaires !

10:46 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monica |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.