23/03/2008

Lotus Eclat/Excel

L’Eclat est une évolution de l’Elite avec un arrière “normal”, mais toujours en 2+2. Apparue en 1975, elle est positionnée sous l’Elite. Ainsi, la version de base se contente d’une boite 4 Ford et de jantes en tôles! Malgré tout, l’Eclat cannibalise l’Elite. En 1980, elles évoluent en “S2″ avec un moteur plus coupleux.

 

Lotus_Eclat


 

La Lotus Excel est l'aboutissement de la lignée des Lotus 2+2 nées dans les années 70. D'abord introduite comme une évolution de la Lotus Eclat (les premiers modèles s'appelaient "Eclat/Excel"), elle s'impose rapidement comme un modèle à part entière.

 

LOTUS EXCEL RED


 

Pas vraiment sportive,et assez difficile a utiliser au quotidien,ces voitures n’ont guère eu de succès.

L’Excel est vendue 273 000frs, soit le prix de deux Porsche 924! En plus, pour 7 000frs de mieux, on peut avoir une Esprit S3 équipée du même moteur 2,2l 160ch, mais plus typée “sport”. Lotus essaye de redresser le tir en 1985 avec l’Excel SE, dont le moteur est poussé à 180ch et une finition en hausse.

 

LOTUS EXCEL

 

 

C’est insuffisant pour convaincre et les ventes plafonnent à une moyenne de 200 unités par an.

A la fin des années 80, le dessin (bien que signé Giugiaro en ce qui concerne l’Elite) commence à dater, tout comme son architecture moteur avant/roues arrières motrices. Les ventes chutent et c’est ce qui décidera surement Lotus à ne pas catalyser son moteur

 

LOTUS excel-02

 

 

. Elle n’a pas droit non plus au moteur turbo de l’Esprit. L’Excel disparait fin 1992, lorsque le pot catalytique devint obligatoire. Ventes 1992: 15 exemplaires. La dernière fut offerte à la veuve de Colin Chapman.

23:49 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus |  Facebook |

06/03/2008

Pilotes Belges : Lucien Bianchi

Lucien Bianchi était un pilote automobile italien naturalisé Belge né le10 /11/1934 à Milan
La famille Bianchi, originaire de Milan, s'expatrie en Belgique en1950 pour suivre le pilote belge Johnny Claes qui dispute le championnat du monde de F.1 sur Talbot Lago T26C et dont le père de Luciano est un des mécaniciens de course. Dès 1952, Claes introduit un peu plus le jeune Lucien dans le monde de la compétition automobile en en faisant son coéquipier en rallye. Rapidement Lucien Bianchi mène de front les courses de rallye et les épreuves disputées sur circuit.

 

Bianchi 1

 En 1957 Lucien Bianchi, pour sa seconde participation à l'épreuve, décroche une victoire de classe aux 24h du Mans sur Ferrari 2 litres (7e au classement général). Cette même année, toujours au volant d'une Ferrari, aux côtés d'Olivier Gendebien  il remporte pour la première fois le Tour de France auto , qu'il remportera également en 1958, 1959 et 1964.

 

Ci dessous avec Olivier Gendebien en 1959 

 

bianchi gendebien tdf 59

 

 En 1961

bianchi tdf 61

 

 

1962

 

bianchi tdf 62

 

 En 1959, lorsque est créée l'Ecurie Nationale Belge, il est recruté aux côtés d'alain de Chagny,André Pilette,André Milhoux,Olivier Gendebien,et de son frere Mauro Bianchi.

 

En  1961, l'ENB achète deux Emeryson Maserati 61 pour Bianchi et Gendebien.

 

BIANCHI EMERYSON

 

 Rapidement l'ENB redessine les Emeryson pour les rendre plus compétitives mais Bianchi est victime d'un accident lors du GP de Pau. Lorsque Bianchi et Gendebien ne parviennent pas à se qualifier ni à Monaco ni à Monza, l'équipe belge abandonne définitivement Emeryson pour se tourner vers Lotus : si Bianchi parvient alors à se qualifier en GP, il ne reçoit toujours pas le drapeau à damiers et quitte alors l'ENB pour l'UDT Laystall Racing Team qui engage aussi des Lotus 18 et 21, sans résultat.

 

bianchi  68

 

 

Cette même année, Bianchi intègre l'équipe officielle Citroen en rallye et, comme consolation d'une saison blanche en F1, remporte sur DS19 la course Liège-Sofia-Liège.

 

bianchi lsl

 

 Lucien va s'orienter de plus en plus dans les courses de voiture de sport durant les années suivantes, il ne court que le GP de Belgique en 1963 avec Lola, puis en 1965 avec BRM, toujours sans réussite. En voiture de sport, il se classe régulièrement dans le top 5, terminant second en 1964 à Daytona, puis il remporte, en 1965, les 500 km du Nürburgring, et en 1967, il termine 3ème à Spa.

1000kms de Spa : 3eme

 

bianchi spa67

 

 

1000kms de Paris 68 avec Beurlys : 2emes 

 

bianchi 1000km paris
photo : http://memoiresdestands.hautetfort.com
 
Avec jean claude Ogier en 1963 a Liege-Sofia -Liege
 
13

 

 Engagé sur Une Citroen DS21 Usine,il est en passe de remporter la victoire a Londres Sydney 1968 ,lorsqu'un accident avec un autochtone détruira sa voiture...a 30kms de l'arrivée !

 

bianchi londres sydney

 

C'est en 1968 que Lucien va courir sa première saison complète, avec une Cooper-BRM de l'écurie officielle Cooper. Et dès la première course de la saison, sur le circuit de Monaco, Lucien termine à la 3ème position.

 

cooper28

 

 Il marquera un point supplémentaire en Belgique. La suite de la saison ne lui apportera plus de satisfaction, en F1 tout du moins, car en voiture de sport, Lucien va s'imposer à Watkins Glen, mais surtout remporter la victoire lors des 24 heures du Mans avec Pedro Rodriguez sur une Ford GT40.

 

bianchi le mans 68

 

 

bianchi le mans 68 1

 

 En 1969, Lucien Bianchi, "remet son titre en jeu" au Mans. Dès le samedi, son Afa 33 3 litres connait des problèmes au niveau de son capot moteur qui à tendance à s'ouvrir en pleine charge. Au bout d'une heure d'essai, le capot cède, obligeant Bianchi à stopper en catastrophe sur le bord de la piste. Le lendemain matin, 30 mars, bien que ses mécaniciens aient renforcé les attaches, le capot continue de s'ouvrir et une nouvelle réparation de fortune est nécessaire. Bianchi repart alors mais, au niveau de la bosse qui mène vers Mulsanne, il est obligé de ralentir brusquement et actionne son clignotant pour indiquer que sa voiture a un problème. D'un coup, l'Alfa 33/3 mord le bas-côté au bout de la ligne droite de Mulsanne, percute un poteau télégraphique, s'enflamme puis explose. Bianchi, prisonnier des flammes trouve la mort à 34 ans

 Palmares

1952 Coupe des Alpes (13) - Jaguar
Tour de France (3/class) - Jaguar
 
1953 Coupe des Alpes (3 - 1/class) - Ferrari
Liège Rome Liège (3 - 1/class) - Ferrari
Tulip Rally (4/class) - Jaguar
Travermunde Rally (DNF) - Ferrari
Tour de France (5 - 2/class) - Ferrari
Lisbon Rally (10 - 3/class) - Ferrari
Second in the European Rally championship
 
1954 Liège Rome Liège (DNF)
Tour De France (DNF)
 
1955
Liege-Rome-Liege (3) - Lancia  
1956 Grand Prix du Fore (5) - Jaguar E type  
1957
Le Mans (7 - 1/class) - Ferrari TR
Tour de France winner - Ferrari GT
Goodwood Trophy (5) - Ferrari TR
 
1958
Grand Prix de Spa (5) - Ferrari TR
Tour de France winner - Ferrari GT
Coupe du Salon winner - Ferrari GT
Le Mans (DNF)
 
1959 Le Mans (DNF) - Ferrari
Reims F2 (8) - Cooper
Grand Prix Zeltweg (4) - Cooper
Alger - Le Cap rally (2) - Citroën ID 19
Tour de France winner - Ferrari GT
Grand Prix Pau F2 (3) - Cooper
1000 kms Nurburgring (2 GT class) - Ferrari GT
 
1960 Grand Prix Spa/Europe (6) - Cooper
Le Mans (DNF) - Ferrari
1000 kms Nurburgring (2 GT class) - Ferrari
Coupe du Salon F2 (2) - Cooper
1000 kms Paris winner - Ferrari (with Olivier Gendebien)
Grand Prix South Africa (4) - Cooper
Grand Prix des frontières Chimay (3) - Cooper
 
1961 Le Mans (DNF) - Ferrari GTO
Liège Sofia Liège rally winner - Citroën DS 19
Alger - Centre Afrique (4) - Citroën
Tour de Corse rally (2) - Citroën DS 19
Tour de France (2) - Ferrari GTO
1000 kms Paris (2) - Ferrari
Grand Prix Brussels (4)
 
1962 Sebring 12Hrs winner - Ferrari
Angola GP for sportscars winner - Ferrari
1000 kms Paris (5) - Ferrari
Tour de France (7) - Ferrari
Coupe de Spa winner - Sunbeam
Grand Prix Brussels (2) - Cooper
Le Mans (DNF)
2 F1 GP (Equipe N.Belge), 9th Belgium, 16th Germany
 
1963 Le Mans (DNF) - Aston Martin
Monte Carlo rally (4) - Citroën DS 19
Liège Sofia Liège (3) - Citroën DS 19
Criterium des Cevennes (4) - Citroën DS 19
Grand Prix Angola (2) - Ferrari GTO
Grand Prix Monza (3) - Aston Martin
Rally Routes du Nord winner - Citroën DS 19
Coupe de Spa winner - Alfa Romeo
Tour de France (2) - Ferrari GTO
Retired from F1 Belgian GP (Parnell).
2nd in F2 at Zandvoort
 
1964 1000 kms Nurburgring (4) - Ferrari
Le Mans (5) - Ferrari
Lyon Charbonnières rally winner - Citroën DS 19
Tour de France winner - Ferrari GTO
Daytona 12Hrs (2) - Ferrari GTO
Grand Prix Zolder winner - Ferrari LM
Francorchamps 24Hrs (4 - class winner) - Alfa Romeo
Spa Sofia Liège (11) - Citroën DS 19
Grand Prix Zolder F2 (2) - Lotus Ford
Grand Prix Angola (2) - Ferrari
1000 kms Paris (5) - Ferrari
Grand Prix Reims F3 (2) - Alpine
Tour de Belgique (2) - Ferrari
Belgium Rally Championship winner
 
1965 Monte Carlo (23 - accident) - Citroën DS 19
Neige et Glace class winner - Citroën DS 19
Targa Florio class winner - Alfa Romeo
Le Mans (DNF) - Ferrari
Lyon Charbonnières rally (2 - class winner) - Alfa Romeo
East African Safari (5) - Citroën DS 19
500 kms Nurburgring winner - Alpine
Tour de Corse (6 class winner) - Alfa Romeo GTA
Cévennes rally (6 class winner) - Alfa Romeo GTA
Catalognes rally (4 class winner) - Alfa Romeo
12th Belgian F1 GP (Scuderia Centro Sud/BRM)
 
1966 Routes du Nord (3) - Citroën DS 21
Neige et Glace (3) - Citroën DS 21
1000 kms Nurburgring class winner - Alfa Romeo
Le Mans (DNF) - Ford
Geneva rally (5) - Citroën DS 21
Coupe des Alpes class winner - Citroën DS 21
Mont Blanc rally class winner - Alpine
Coupe du Salon (2) - Alfa Romeo GTA
Cévennes rally (3) - Alfa Romeo GTA
1000 kms Spa (3) - Ferrari P3
 
1967 1000 kms Nurburgring (4 - class winner) - Porsche 910
Le Mans (DNF) - Ford
East African Safari (7) - Ford Cortina
Mont Blanc rally (2 - class winner) - Alpine
Daytona 24Hrs (7) - Ford
Coupe de Spa (4) - Alfa Romeo GTA
Mugello (DNF) - Alfa Romeo 33
Brands Hatch 500 miles (DNF) - Porsche 907
Nurburgring 6Hrs winner - Alfa Romeo GTA
 
1968 F1 GP Monaco (3) - Cooper/BRM
F1 GP Belgium (6) - Cooper/BRM
F1 GP Canada (7) - Cooper/BRM
F1 GP USA (7) - Cooper/BRM
F1 GP Holland (DNF) - Cooper/BRM
F1 GP Germany (DNF) - Cooper/BRM
F1 GP Mexico (DNF) - Cooper/BRM
Daytona 24Hrs (6) - Alfa Romeo 33
Watkins Glenn 500 miles winner - Ford GT 40
1000 kms Nurburgring (7) - Alfa Romeo 33
Targa Florio (3) - Alfa Romeo 33
Mugello winner - Alfa Romeo 33
Le Mans winner - Gord GT 40
Geneva rally (2 - class winner) - Alfa Romeo GTA
Coupe des Alpes (3 - class winner) - Alfa Romeo 1750
Tour de Corse (3 - class winner) - Alfa Romeo GTA
24Hrs Francorchamps class winner - Alfa Romeo 1750
London Sydney Marathon (DNF accident) - Citroën DS 21

 

14:34 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pilotes belges |  Facebook |