19/04/2008

Pilotes Belges :Teddy Pilette

 

Teddy Pilette

 

 

Teddy Pilette débute sa carrière en sport mécanique par le karting Il se fait remarquer par Jim Russell et intègre son école de pilotage. Cette expérience lui permettra de jouer dans les films « Grand prix « et « Le Mans »  Il s'engage ensuite en Formule Junior et signe avec l'écurie Abarth Corse en Voitures de Sport où, en 1963, il remporte avec l’allemand Hans Hermann les 500 kms du Nurburgring

 

pilette fiat abarth 1963 nbrgring


 

En 1965, il remporte le championnat belge de voitures de sport.

En 1967, Pilette signe avec l'écurie belge Racing Team VDS pour laquelle il gagne avec Gustave Gosselin, deux Grands Prix hors-championnat. Il retrouve la monoplace à partir de 1971 en s'engageant en Formule 5000  Il en remporte le championnat en 1973 sur une  Chevron B24

 

pilette ChevronB28-both-Mallory74-400x
 

 

et récidive en 1975 avec une Lola T400

 

PILETTE T400 1976riverside_1976__4_voc


 

En 1974, après deux Grands Prix hors-championnat avec des Chevron B24 et B28, Pilette accède enfin à la F1 pour son Grand Prix national sur le circuit de Nivelles-Baulers. Au volant de la Brabham BT42 il se qualifie à la 27e place sur les 31 disponibles, à 4 secondes du poleman Regazzoni

 

pilette brabham bt42

 

 Sa course est moyenne : il termine 17e et dernier sous le drapeau à damiers, à 4 tours du vainqueur Emerson Fittipaldi

En 1975,il dispute les coupes de Spa en lever de rideau des 1000kms,en se classant 8e sur cette Triumph Dolomite sprint 

 

pilette dolo 1850 8e c de spa 1975


 

   Il revient en force en catégorie Tasman Series où il remporte l'épreuve de Surfers Paradise 

 En 1977;il réapparait en F1 au volant de la BRM P207 de l'écurie Stanley-BRM ,écurie trustant les...fonds de grilles.

 

pilette brm f1 1977

 

 Il participe à 4 épreuves (Allemagne, Autriche, Pays-Bas et Italie) mais rate à trois reprises sa qualification et doit déclarer forfait sur l'Osterreichring, sa voiture étant indisponible. La même année, il participe aux  500 Miles d’Indianapolis  mais ne parvient pas à se qualifier.

 

pilette photo_autograph_pilette_9_400x447


 

En 1978, il abandonne la F1, après une saison vierge en championnat britannique Aurora AFX mais se console en remportant les 24 heures de Spa au volant d'une Ford Capri avec Gordon Spice

 

pilette 24h francorchamps_start

 En 1979,engagé sur cette puissante Camaro et associé au bouillant Carlo Facetti,il n'ira pas bien loin lors des 24h de Francorchamps...

 

pilette 24h 79

 

En juin 1994 Teddy PILETTE présente discrètement un prototype de monoplace de formule F3 : la PWT 94C.
Après une belle carrière de pilote – c’est la troisième génération de pilotes après Théodore et André PILETTE – Teddy PILETTE concrétise le projet ambitieux de concevoir une F3 de fabrication belge résolument novatrice.
Construite en collaboration avec Martin OGILVIE – un ancien de chez LOTUS – la PILETTE F3 a belle allure sur le plan aérodynamique.


Elle est révolutionnaire dans la mesure où ses ailerons arrières masquent les suspensions disposées à l’intérieur des moyeux et agissent verticalement sur les roues, parallèlement aux disques de freins.
Propulsée par un moteur FIAT 2000 cc 4 cyl. bloc ABARTH 16 V de 177 cv., la PILETTE F3 disputera différentes épreuves, pilotée par Paolo COLONI.
Le projet était alors soutenu par le RACB.
Cette très belle réalisation ne connaîtra cependant pas le développement espéré

 

pilette pwc93


 

21:24 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pilotes belges teddy pilette |  Facebook |

Commentaires

look bonjour
merci de prendre contact afin de rectifier plusieurs erreurs,, sur moi meme. a bientot

Écrit par : Teddy | 01/01/2009

Les commentaires sont fermés.