06/08/2008

McLaren F1 GTR

La MacLaren F1 GTR est une voiture d’exception,c’est d’ailleurs pour cela que vous n’en rencontrerez pas a tous les coins de rues….

Son V12 a 60° BMW de 6064cm3 sort 636cv a 7800tr/min et elle ne pèse que 1120 kgs !

mclaren

 Afin de donner la meilleure place au conducteur, celui-ci est assis sur un siège situé au centre de la voiture. Les deux passagers s'installent à sa gauche et à sa droite. En plus d'être très performante, les concepteurs ont voulu que la F1 soit utilisable au quotidien. On trouve donc plusieurs rangements pour les bagages (sous le capot avant et dans des logements latéraux situés devant les roues arrière).

800px-McLaren_F1_GTR_95_P440_CPJ_Ritz_Rear

 Il n’y a eu que 107 voitures produites, sous la direction de Gordon Murray,alors patron d’une trentaine d’ingénieurs du MCLaren group britain;72 voitures de routes, 28 de courses,et 7 restées a l’état de prototype.

A son époque, elle fut la voiture de "série" la plus rapide de tous les temps, avec une vitesse de pointe officielle de 386,7 km/h

MacLaren-F1-GTR-4

Pour répondre à la demande de certaines écuries, la version de course McLaren F1 GTR '95 fut produite en 1995. Elle était tout spécialement destinée aux courses d'endurance sur des circuits tels qu Hockenheim,Silverstone, Helsinki et Mugello. Étant dotée d'un appui aérodynamique beaucoup plus important que la version de route, la GTR disposait donc d'une vitesse maximale moindre, mais bénéficiait d'une tenue de route exceptionnelle. De plus, la gestion moteur, les suspensions, la carrosserie et l'intérieur furent modifiés. Des brides à l'admission d'air limitèrent la puissance à 447 kW (607 ch) pour satisfaire aux règlements de course.

McLaren_F1_GTR

Elle remporta les 24H du Mans 1995 . (n° 59 ci dessous)  Quatre autres GTR '95 finirent troisième, quatrième, cinquième et treizième lors de cette même course.

MCLAREN WINNER LE MANS95

 

21:35 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.