11/11/2008

Panhard 24

Lors de la présentation du coupé 24 le 24ème jour du mois de juin 1963 à Versailles au coeur de la roseraie de la société Truffaut, Roland Peugeot fut impressionné par le travail réalisé avec de si petits moyens. Le terme 24 rappelait aussi le palmarès des bicylindres Panhard aux 24 heures du Mans.

Panhard_24

La presse quant à elle salua l'esthétique de la 24, ses trouvailles d'aménagement, son confort et ses qualités routières. Par contre, elle émettait des réserves concernant son habitabilité arrière et la faiblesse de sa mécanique.

panhard 24ct

Il est vrai qu ’équipée d’un modeste bicylindre de 848 cm3 développant 42 ch Din..

La réalisation des carrosseries fut confiée à Chausson, le montage final lui avait lieu a Paris,avenue d'Ivry. Les premiers modèles furent vendus fin 1963 et entraient en concurrence directe sur le marché français avec la Caravelle de Renault ainsi que le coupé Simca 1000 ,pour ne citer que les productions locales…

Panhard_24_BT_arriere

Les premiers mois de ventes furent satisfaisants. La firme Panhard prenait place dans un marché qu'elle n'avait plus approché depuis l'abandon des sportives Junior

Malheureusement la suite fut moins rose : entre 1964 et 1965,la production chuta de plus de 60%  Il fut en effet produit 29 924 Panhard en 1964 et seulement 11 631 l'année suivante. La production des berlines Panhard PL 17 fut interrompue en janvier 1965, et la 24 demeurait bien isolée au catalogue.

Panhard_24ct_00001a

L'attrait de la nouveauté ne jouait plus. Le réseau Citroën en général ne se battait pas pour vendre des Panhard 24, et plus aucuns efforts promotionnels ou publicitaires ne furent menés en sa faveur.

panhard 24Cabb

Le niveau de production de la 24 chuta à 5 224 voitures en 1966 et à 2 456 en 1967. L'annonce de l'arrêt de la production fut faite par communiqué de presse le 28 août 1967. Il fut produit un total de 28 651 voitures du type 24

16:15 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : panhard |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.