25/01/2009

Simca Oceane/Plein ciel

Dévoilés au salon de Paris 1956, le cabriolet Océane et le coupé Plein Ciel — curieux nom pour un coupé… qui aurait mieux convenu au cabriolet ! — sont les héritiers du Coupé de Ville apparu en 1954 et du cabriolet Week-End lancé l’année suivante. Construits comme ces derniers par Facel, ils seront produits sur une période à cheval sur la carrière de l’Aronde et de la P60.

simca oceane bleu

A l’image de l’Auto Union 1000 SP pour l’Allemagne, l’Océane, c’est une petite Thunderbird à la française. Sa ligne allongée et tendue lorgne clairement vers Dearborn, comme sa calandre grillagée en aluminium poli.

simca plein ciel.rouge

On ajoutera les ailerons, timides mais bien là, les visières de phares et les clignotants encastrés dans les ailes avant. Précisons que le dessin de la calandre a été modifié au dernier moment avant la présentation des voitures.

simca oceane

 

A la veille de l’ouverture du salon, elle comportait un aubage peint dans la couleur de la carrosserie.

Mais le trait le plus spectaculaire de ce tropisme américain est l’immense et disproportionné pare-brise panoramique, déjà monté sur les Facel Vega. .  Comble du paradoxe, il pénalise plutôt la visibilité à cause de son cintrage très prononcé, source de déformations latérales de la vision. Et c’est pire par temps de pluie, les essuie-glaces ne pouvant naturellement balayer les replis latéraux.

simca plein ciel. back

 L’Océane et la Plein Ciel sont d’abord équipées du 1300 cm3 Flash Spécial de l’Aronde Montlhéry à la puissance de 57 ch. Il s’agit encore du groupe à trois paliers. Le nouveau quatre cylindres à cinq paliers de la P60 arrive à la fin 1960 sous la forme du Rush Super (62 ch à 5200 tr/mn). Il s’effacera bientôt au profit du Super M (70 ch à 5900 tr/mn), qui motorisera les voitures jusqu’au terme de leur carrière. Ainsi gréées, elles parcourent le kilomètre départ arrêté en 42 secondes et dépassent les 140 km/h.

simca plein ciel

L’Océane et la Plein Ciel tireront leur révérence en juillet 1962 pour céder la place au coupé dérivé de la 1000.

10:59 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : simca et matra |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.