10/03/2009

Austin Healey Sprite

Les Austin Healey « Sprite », ont été produites de 1958 à 1970 sous 2 carrosseries différentes.
Les premières (MK1) sont les fameuses Frogeye ainsi nommées à cause de leurs phares évoquant des yeux de grenouille.

healey sprite mk1

A l’origine, les phares devaient être rétractables et les tiges devaient être rotatives pour escamoter les phares. Cependant ce mécanisme spécifique a été jugé trop cher pour une auto d’entrée de gamme et bon marché. Comme les phares devaient être à une certaine hauteur pour des raisons légales, les tiges ont été conservées et cela aboutit à ces deux bulbes posés sur le capot.
Par accident une icône était née.

healey frog

 Les Frogeye sont d'authentiques roadsters, sans vitres, à capote rudimentaire, elles n'ont même pas de malle ouvrante (il faut passer derrière les sièges pour accéder au volume arrière).Voiture naine, la Sprite (lutin en anglais ) est une sportive ultra légère et agile. Son petit gabarit l'assimile à une grosse voiture de manège.

De 1958 a 1962,elles étaient équipées du petit moteur 948 cm3 tirant 43cv, qui passa ensuite a 1098 avec 56cv,puis a 1275 cm3 en 1966.

Pour le coté suspension arriere,elle se contente d'un essieu rigide et d'une suspension à ressorts à lames.

Cédant aux pressions de ceux qui reprochaient à la « frogeye » sa trop grande originalité, la BMC la dote en mai 1961 d'une carrosserie entièrement nouvelle. C'est la Sprite Mk II.

healey sprite mk2

  De plus, la BMC a décidé de lui donner une sœur jumelle, la MG Midget. D'où le sobriquet de "Spridget" donné à ces voitures… La Mk II a été dessinée moitié par Healey pour l'avant, et moitié par MG en charge de la partie arrière ! Mais dans ce lifting qui la rend plus gracieuse, la Sprite perd le caractère qui faisait son originalité :ses phares bulbeux.

healey sprite mk2.2

Peu de changement ne purent justifier la présence d’une version MK3 ,si ce n’est une amélioration du confort,avec en outre l'addiction de vitres électriques. 
healey sprite mk3

 Avec la Mk IV lancée en octobre 1966, la Sprite entre dans la catégorie des 1300 cm3 grâce à un moteur dérivé de celui de la Morris Cooper S. Avec 65 ch, la voiture atteint la vitesse de 150 km/h, excellente compte tenu de sa taille.

Elle reçoit également une capote fixe.


healey sprite mk4

Pour ce qui est du coté sportif,la Sprite remporta beaucoup de prix en dominant la petite classe,dans toutes les disciplines. Ici une première participation aux 24h du Mans 1961  

healey sprite 24h 1961

Hélas les multiples réorganisations du groupe BLMC (British Leyland Motor Corp) sonneront le glas de la petite Austin,qui verra sa production cesser en 1971. La MG Midget continuera a etre produite jusqu'en 1974

14:20 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : austin healey |  Facebook |

06/03/2009

Jensen Healey

En 1968, Jensen a été racheté par le banquier William Brandt à Norcos Group qui en était propriétaire depuis 1959. Il confia à Kjel Qvale et Donald Healey le soin de piloter la restructuration de l'entreprise qui traversait ses premières difficultés. En 1970, l'entreprise qui avait allégé ses structures et travaillé sur la qualité de ses produits renouait avec les bénéfices après deux années de pertes consécutives.


jensen healey blaclk

L'affaire était dirigée par des professionnels. Jensen était un constructeur respecté depuis plus de trente ans. Donald Healey avait derrière lui presqu'un demi siècle d'expérience avec les plus grands noms de l'automobile, et Qvale pouvait faire profiter à ses nouveaux associés de toute sa notoriété et de son savoir faire dans la distribution automobile aux Etats Unis. La Jensen Healey était présentée en mars 1972 au salon de Genève. Conçue dans l'esprit des cabriolets MG ou Triumph, elle visait sans ambiguïté le marché US.

jensen healey green

Mais autant l'Austin Healey exprimait la puissance et la virilité, autant les lignes raides et sans fantaisie de la Jensen Healey en faisaient un objet d'une grande banalité.

Le modèle etait disponible en version cabriolet et en break de chasse. Cette Jensen-Healey était équipée d'un moteur Lotus à 4 cylindres et 16 soupapes de 1 973 cm3 avec double arbre à cames en tête qui développait 140 ch.

jensen healey break

  Ce moteur Lotus était le premier construit à 100 % par la firme de Colin Chapman, il n'était pas vraiment au point et posait quelques problèmes de fiabilité. Les mauvaises langues disaient à l'époque que Chapman avait trouvé là une opportunité unique pour mettre au point son premier moteur que l'on retrouva ensuite sur l'Elite (type 75), l'Eclat (type 76) et les premières Esprit.

jensen healey bluz

Avec une ligne qui ne déchaînait pas l'enthousiasme et une motorisation qui posait beaucoup de problèmes ce fut l'échec commercial. En
1976 l'entreprise fut mise en faillite et cessa ses activités.

23:01 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jensen |  Facebook |