24/11/2008

Alfa Romeo SZ/RZ

De 1989 a 1991 Alfa Romeo produit 1 036 exemplaires de son modèle « Alfa Romeo SZ », tous de couleur rouge Alfa sauf un seul exemplaire qui sera noir et réservé à Andréa Zagato lui même.

alfa_Romeo_SZ

La mécanique et la plate-forme étaient ceux de l' Alfa 75 et la « SZ » reprenait donc le schéma Alfa transaxle avec la boîte de vitesses accouplée au différentiel et pont De Dion à l'arrière. Question motorisation,la confiance allait au  V6 Alfa Romeo (Busso) de 2 959 cm3, le V ouvert à 60° avec 2 soupapes par cylindre qui équipait la 75 Quadrifoglio Oro qui développait 210 Cv et qui permettait d'atteindre une vitesse maxi de 245 km/h avec des accélérations de 0 à 100 km/h en à peine 7.0 secondes.

alfa_romeo_sz_zagato_1

La production totale fut de 1036 coupés SZ et 278 Cabriolets RZ

Les suspensions étaient modifiées d'après l'étude de Giorgio Pianta, ingénieur et directeur de l'équipe rallyes du groupe Fiat et Lancia Les freins provenaient de la 75 Turbo Evoluzione. Un ingénieux système hydraulique équipait la voiture pour moduler la garde au sol.

C'est le « Centro Stile Fiat » qui lanca l'étude générale et réalisa les premières esquisses du modèle. La carrosserie était en matériaux composites réalisée par la société italienne « Carplast. »

Alfa-Romeo-SZ-

En 1992 ,Alfa Romeo lance la variante cabriolet, appelée RZ - Roadster Zagato - qui reprend les lignes générales de la RZ avec une hauteur réduite de 11 cm, mais un poids augmenté de 132 Kg pour raison de renforcement de la structure ouverte de l'habitacle.

Alfa_Romeo_sZ_jaune

Cette série sera limitée à 278 exemplaires qui seront produits jusqu'en septembre 1993

Alfa_Romeo_sZ_r3q

 

15:56 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa romeo |  Facebook |

31/01/2008

Alfa -Romeo GTZ "Tubolare"

Carrossée par ZAGATO,la Tubolare est une voiture de course adaptée a la route ...Un chassis tubulaire sous une carroserie en elektron,par conséquent très légere : 640 kgs seulement ,ce qui en fait une voiture qui dépasse allégrement les 220 km/h.

 

ALFA TUBOLARE


 

Elle reprend la mécanique de la Giulia SS, c'est-à-dire le 1600 double-arbre, mais bénéficie de roues arrière indépendantes en lieu et place du pont rigide de ses contemporaines. Autant dire que le cocktail est explosif sur la route et sur la piste comme en témoignent les nombreuses victoires de classe glanées tout au long de sa carrière.

 

ALFA TUBOLARE BACK


 

Une petite série d'une centaine de voitures (nombre nécessaire pour obtenir l'homologation dans la catégorie sport) fut produite en 1963. Les modèles reçurent le nom d'Alfa Romeo TZ 1. En 1964, la grande firme italienne constitua, parallèlement à l'usine AutoDelta, un centre chargé des activités sportives, dont la direction fut confiée à l'ingénieur Giorgio Valentini.

 

ALFA TUBOLARE RACEYELLO


 

En plus de la prise en charge des modèles élaborés par le service expérimental d'Alfa Romeo, le centre s'occupait de la préparation sportive des TZ de série, construites à Udine.

A la fin de 1964, alors que le nombre des TZ montées à Udine avait dépassé les cent unités prévues, Alfa Romeo décida de constituer un département de courses autonome et choisit pour cela Autodelta. Celle-ci fut alors transformée en société par actions et transféra sa propre direction à Milan. Alfa Romeo voulait établir avec elle un accord de production et une collaboration sportive.

 

ALFA TUBOLARE RACE

 

 De plus, Autodelta devait se charger de la mise au point des prototypes et jouer un rôle d'assistance.
La construction des ateliers de la nouvelle société, dont la raison sociale ne fut pas modifiée, se termina dès les premiers mois de l'année 1965.

 

ALFA TUBOLARELOGO Z


 

22:22 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa romeo |  Facebook |

28/01/2007

Alfa Romeo Giulietta SS

Avant que Zagato ne s’attaque à une version véritablement vouée à la compétition, Alfa Romeo avait demandé à Bertone d’imaginer une version mieux profilée de la Sprint pour répondre à une forte demande sportive. Franco Scaglione avait esquissé les courbes qui caractérisent son style autour de la plate-forme de la Sprint en les étirant et en les faisant coller au plus près des organes mécaniques.

 

alfa_romeo_giulietta_ss_111

 

 

On y retrouvait quelques traits des prototypes BAT un peu assagis. En octobre 1957, au Salon de Turin, Alfa Romeo avait dévoilé sa nouvelle sportive, sur un châssis court de 2,25 m d’empattement, 13 cm de moins que la berline et le coupé, mais 5 cm de plus que le Spider Pinin Farina.

 

alfa_romeo_giulietta_ss_BACK

 

 

C’est ce même châssis qu’utilisera justement Zagato pour la SZ. Le prototype de la SS de Bertone n’arborait pas encore l’emblématique calandre en écu et ne disposait pas non plus de pare-chocs.

 

Alfa_romeo_giulietta_ss_RACE

 

C’est en juin 1959 que la version définitive de la Giulietta SS est présentée à la presse sur l’aérotautodrome de Monza. La calandre traditionnelle est désormais présente, mais elle n’a pas encore de pare-chocs. Son moteur, plus puissant que celui des Sprint et Spider, délivre 100 ch à 6 500 tr/min. En mars 1960, après l’apparition de la SZ, la SS s’embourgeoisera et recevra systématiquement des pare-chocs. La Giulietta SS fut produite à 1 366 exemplaires avant de prendre le nom de Giulia et de recevoir un 4 cylindres de 1600 cm3. C’est sans doute l’une des Alfa Romeo de série les plus attachantes.

alfa_romeo_giulietta_ss GRIS

 

Ci dessous le prototype Bertone nommé "Bat" (chauve souris) dont on retrouve des traits sur la Giulietta. Il existe encore 3 Bat dans le monde.

 

Alfa-Romeo_Bertone_Batcars_2

 

09:05 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa romeo |  Facebook |

01/01/2007

Alfa Romeo Montréal

Cette étude des designers Alfa Romeo a été présentée a l'expo de Montreal en 1967. L'attrait du public a été tellement fort qu'Alfa a décidé de la produire en série des 1970.

Carrossée par Bertone,elle reposait sur le chassis des 1750,et était mue par un V8 de 2589cm3 dévelloppant 200cv,dérivé du moteur de la 33 de compétition.

 

alfa montreal 2

 

La production fut de 3900 véhicules,et a été stoppée en 1978.

 

alfa montreal

 

alfa montreal dash

 

Certaines versions plus ou moins officielles se voyaient dotées d’un moteur 3 litres par Autodelta l'officine 'Course ' d'Alfa Romeo, portant leur puissance de 220 à 250 CV

 

alfa montreal race

 

Cette mécanique au bruit sublime, mais un peu trop "pointue" pour un usage routier, brille autant par ses caprices que par son caractère d'exception. Un peu trop marginale, la Montreal va devoir se contenter d'une carrière en demi-teinte. Elle aurait sans doute mérité moins de discrétion, mais le rêve colle parfois mal aux réalités.

12:18 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alfa romeo |  Facebook |

23/12/2006

Alfa-Romeo Giulia 1300/1600gt Sprint/ Gta

Après le succès des berlines 1900, puis de la gamme Giulietta, la firme italienne franchit un nouveau pas en 1962 en présentant la Giulia. Quelques mois plus tard, ce modèle tonique donne naissance à un coupé dont la silhouette élégante et moderne est signée Bertone.

 

 

Alfa Romeo 02

 

 

 

 

 

Une ligne remarquable de pureté et d’équilibre, qui survivra aux modes pendant près de quinze ans. La mécanique aussi a de quoi séduire. Emprunté à la devancière, le quatre cylindres 1 570 cm 3 tout aluminium, coiffé d’une culasse à deux arbres à cames en tête, développe 106 ch après le montage de deux carburateurs double corps ; puis 115 ch, sans effort, sur la version GT Veloce. Une puissance relayée par une boîte à cinq rapports précise, rapide et parfaitement maîtrisée côté freinage grâce à quatre disques.

 

alfa gt sprint route

 

 

 

 

Alfa Romeo exposait en février 1965 au salon d'Amsterdam la GTA, une version plus sportive de 115 ch DIN, à la carrosserie allégée.

alfa1600

 

 

 

 

 

alfa trefle

 

 

 

 

 

alfa gta RACE

 

 

 

Le A correspondait au qualificatif Alleggerita que l'on traduit sans difficulté. Pour gagner 200 kg sur la balance, la Sprint GT était dotée de sièges baquets plus légers, et se passait de moquette, d'allume cigare, d'accoudoirs, etc ...

La carrosserie était en alliage léger, et la calandre se résumait à un simple grillage. Un triangle blanc décoré d'un trèfle vert était apposé sur les ailes avant et à l'arrière de la voiture en dessous du monogramme " Giulia Sprint GTA ".

Alfa-Sprint-GT1600

 

 

 

La GTA fut principalement utilisée comme base de développement pour s'engager dans des compétitions sur circuits ou en rallyes. Rares furent les voitures conservées dans leur état d'origine. 

alfa giulia gta2

 

 

 

 

 

Très tôt, le constructeur se tourne néanmoins vers une clientèle moins fortunée en commercialisant la 1300 Junior. Reconnaissable à son unique barrette de calandre (jusqu’en 1974), la petite n’a absolument rien d’une Alfa Romeo au rabais, comme en témoigne son moteur 1 300 cm 3 qui lui autorise des pointes à 170 km/h.

 

 

alfa romeo gt1300junior

 

 

 

 

 

 En bref

Giulia Sprint GT (1963-1966) : 1 570 cm 3 ; 106 ch ; 180 km/h ; 20 500 ex.
Giulia Sprint GT Veloce (1963-1968) : 1 570 cm 3 ; 115 ch ; 185 km/h ; 14 240 ex.
Giulia Sprint GT Cabriolet (1966) : 1 570 cm 3 ; 106 ch ; 170 km/h ; 1 000 ex.
Giulia GT Junior 92 260 ex. au total

 

1300 (1963-1977) : 1 290 cm 3 ; 89 ch ; 170 km/h ;
1600 (1972-1976) : 1 570 cm 3 ; 109 ch ; 185 km/h;

Les superbes bagarres que nous offraient les Cortina,les alfa romeo,les mustangs,les minis cooper etc dans les années 60 en circuit,ont été recrées grace au FIA TC historic championship qui a fait escale a Francorchamps lors des 6h historiques 2005...Du tout grand spectacle !

alfa romeo race

10:50 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : alfa romeo |  Facebook |

23/08/2006

Alfa Romeo Giullietta sprint/Ti/spider

On peut difficilement résumer l'histoire d'Alfa-Romeo. Créée en 1910, l'Anonima Lombarda Fabbrica Automobili (ALFA) reprise en 1920 par l'ingénieur Nicola Romeo, est une légende de la compétition automobile depuis les années 30, où Alfa remporta quatre fois de suite les 24 h du Mans avec la mémorable "8C" à moteur 8 cylindres en ligne 2,3 litres.

  La photo represente une Giullietta sprint 1959

 

 

Meme si assez singulierement,chez alfa,le coupé est né avant la berline,la Giullietta TI,déclinée ici en version course,écumait la classe 1300 des rallyes européens.

 

Pour profiter du retentissement de la Giulietta Sprint, Alfa Romeo lance une série de variantes dans des phases successives.La plus connue est sans aucun doute la Giulietta Spider,dessinée et produite par Pininfarina, qui devient elle aussi un grand succès commerciaI et social.Mais la configuration la plus appropriée du ..petit fauve ..Alfa Romeo demeure indéniablement celle du coupé.le moteur etait un 1290cm3 et developpait 65cv din


22:51 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alfa romeo |  Facebook |