24/02/2009

Jaguar Mk 10/ 420G

Apparue en octobre 1966, la  Jaguar 420 G prolonge la carrière de la Mk 10 lancée en octobre 1961 au salon londonien d’Earl’s Court. Navire amiral de la flotte de Sir William Lyons, la Mk 10 est un pullman de la route.

Jaguar 420

Ce somptueux vaisseau capable de 200 km/h est la Jaguar la plus longue (5,03 mètres) et la plus large (1,93 mètres) de l’histoire de la marque. La plus lourde aussi en raison d’une caisse autoportante très renforcée (deux tonnes avec les pleins). Un gabarit et un luxe intérieur qui en font l’égale d’une Rolls-Royce pour le tiers du prix et une technologie bien supérieure.

jaguar 420.J

Avec sa silhouette aussi moderne que majestueuse, la Mk 10 renvoie la Mk IX qu’elle remplace au rayon des antiquités. La voiture est célèbre pour la ligne bulbeuse qu’elle doit à ses flancs arrondis, les mauvaises langues diront boursouflés. Elle est aussi très basse, une impression renforcée par les roues de
14 pouces, les plus petites jamais utilisées par Jaguar.

jaguar 420.Jvert

L’atmosphère que l'on trouve à l'intérieur est celui d'un véritable club anglais à quatre roues : cuir Connoly, bois verni, un grand volant orné de la tête du félin, touche de chrome.... tout respire le grand luxe!! Aux places arrière, des tablettes escamotables en ronce de noyer vernie avec miroir prennent place dans les dossiers des sièges avant.

Jaguar_420_G_1968

 La Mk 10 emprunte également à la Type E son six cylindres XK de 3,8 litres à culasse Straight Port, qui, gavé par trois gros carburateurs SU de deux pouces, développe 265 ch.

Au salon d’Earl’s Court de 1964, la Mk 10 hérite du nouveau moteur de 4,2 litres extrapolé du 3,8 litres par augmentation de l’alésage.

Jaguar_420_rear

En octobre 1966, Jaguar a rebaptise l’ensemble de ses modèles en faisant suivre d’un zéro les deux premiers chiffres de la cylindrée : la Mk II 2,4 litres devient 240, la 3,4 litres 340, la S 4,2 litres 420 et la Mk 10 420 G

 En juin 1970, la 420 G s’effacera au profit de la XJ 6, déjà présente sur le marché depuis 1968.

21:14 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar |  Facebook |

27/12/2006

Jaguar Mk 1 et Mk2

Conçue pour combler le vide existant entre les modèles sportifs et l'opulente berline de haut de gamme, la Mk 1 voit le jour en septembre 1955.

 

jaguar_Mark_1956

 

Compacte, basse et ramassée, elle rompt avec le gabarit des majestueuses Mk VII-Mk IX, par rapport auxquelles elle abandonne quarante centimètres en longueur (et 300 kilos !). Programmée comme modèle économique (dans le contexte de la firme), elle se voit dotée d'un moteur de cylindrée moyenne. Extrapolé du célèbre XK, ce groupe de 2,4 litres sera préféré au quatre cylindres de deux litres du roadster XK 100 mort-né, dont on avait envisagé le montage. Baptisée prosaïquement 2,4 litres, elle recevra a posteriori l'appellation de Mk 1 pour la commodité de l'usage et par référence à la Mk 2.

 

Jaguar_Mark_1956_back

 

C'est dans le cadre du Salon d'Earl's Court, en octobre 1959, qu'est présentée la Mk 2, où elle est proposée dans les trois cylindrées de 2,4 litres, 3,4 litres et 3,8 litres. Les retouches apportées à un design originel se traduisent généralement par la dégénérescence des formes. Au contraire, Jaguar a réussi à moderniser la ligne de la Mk 1 tout en conservant à la nouvelle voiture le caractère de son aînée.

 

jaguar mk 2 copie

 

En allégeant les lignes du Pavillon,les stylistes sont même parvenus a lui donner une autre esthétique..

 

jaguar mk2 back

 

Malgré le gros handicap de poids qu'elle a trainé toute son existence,la Jaguar mk 2 s'est forgée un très beau palmares en circuit

jaguar mk2 race rouge

 

Et aussi parfois meme en rallye,,comme au Tour de France auto,qu'elle remportait 4 fois de suite avec Bernard Consten dans les années 60 !
 

jaguar mk2 consten 1960

 

15:38 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jaguar |  Facebook |

20/08/2006

Jaguar E typ : la plus belle voiture du siécle !

Basée a Coventry en Grande Bretagne,la firme JAGUAR a sorti en 1961 une des plus jolies voitures jamais construite,la TYPE E . Le succès est phénoménal, ce qui permet à Jaguar d'investir dans  un V12 , et dans un programme de remplacement de la Mk II , la gamme XJ , dont la descendante , la XJ 8 , figure toujours au catalogue ... 

Sir William Lyons prouve qu'il a vraiment de l'inspiration en ce Salon de Genève 1961: il présente la "E" ! Voiture de tous les superlatifs par sa grâce aérienne, sa puissance… féline, cette Jaguar présente tous les signes de la modernité.
   Le bon vieux 6 cylindres "XK" est toujours là, mais qui s'en plaindrait ? Les quatre freins à disques, la suspension arrière indépendante, le châssis tubulaire boulonné sur la partie arrière monocoque apportent le côté moderne issu de la compétition, à cette carrosserie sublime !
   Tout n'est pas parfait bien sûr, la bonne vieille boite "Moss" avec sa première non-synchronisée est fidèle au poste, et les sièges baquets de cette première version, s'ils ne manquent pas des qualités de maintien nécessaires sur une voiture aussi performante, sont tous simplement… inconfortables. Ces petits détails seront gommés sur les modèles suivants, mais la ligne en pâtira un peu avec "l'aide" des normes américaines, dites de sécurité… Mais les Jag ne seront malheureusement pas les seules dans ce cas.

La Type E, ou XKE comme elle fut aussi connue aux Etats-Unis, était très rapide, avec une accélération pleine de brio, une très grande souplesse et un confort inégalé, sous des lignes d'une beauté sulfureuse.

 

La type E s'est également illustrée en compétitions,ou son domaine de prédilection était évidemment le circuit. Des versions "lightweight" (allégées) de ces voitures ont d'ailleurs remportés des places d'honneur dans les grandes épreuves tant aux States qu'en europe,et notament aux 24h du Mans.
La photo a éte prise aux 6h historiques de Francorchamps

 

 


 

10:55 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar |  Facebook |

13/08/2006

Jaguar XK 140 & 150

En 1954 les XK120 sont remplacées par les XK140 améliorées sur le plan mécanique et dotées d’un moteur XK (190 ch) plus puissant, monté en équipement spécial sur les XK120. Les nouveaux modèles sont identiques aux modèles précédents à quelques modifications extérieures près.

Le pavillon fixe présente une ligne plus longue et le coupé Drophead reçoit deux sièges supplémentaires à l’arrière pour des enfants ou des adultes pour de petits parcours. Les XK deviennent plus pratiques, davantage destinés à un usage familial. Ce qui ne l'empêche toutefois pas de se montrer un redoutable adversaire en compétition !

 

Après avoir développé les freins à disques dans les meilleures conditions d’essais possibles - c’est-à-dire lors des épreuves d’endurance - Jaguar est prêt à les monter sur ses modèles de série et le premier à en bénéficier a été la nouvelle XK150, en mai 1957.  Dotée d’origine du moteur XK140 de 190 ch, la XK150 pouvait aussi recevoir en équipement spécial le moteur Type B de 210 ch. Le freinage n’a jamais été le point fort des XK et avec l’augmentation progressive des performances et du poids, les nouveaux freins à disques sont arrivés à point nommé pour apporter une amélioration longtemps attendue.

 

 

 

18:01 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jaguar |  Facebook |

Jaguar XK120

Plus qu´une simple voiture de compétition avec quelques agréments pour la conduite sur route, la JAGUAR XK 120 était très raffinée, au confort sans rival et à un prix de seulement 998 £ (1298 £ toutes taxes comprises). Elle devait son nom de baptême à sa vitesse maximum qui en faisait alors la voiture de série la plus rapide au monde. A première vue, l´opinion refusa de croire qu´elle était capable d´une telle prouesse. Pour la convaincre, il était nécessaire d´en apporter la preuve tangible. Aussi, Jaguar fit fermer une section d´autoroute à Jabbeke, en Belgique, et devant la presse une XK120 de série dépasse les 126 mph (202 km/h). Avec le pare-brise déposé, elle atteint 133 mph (214 km/h) et comme si cela ne suffisait pas, le pilote passe devant les journalistes médusés à 15 km/h avec le rapport de boîte supérieur engagé. Les commandes commencent à affluer et Jaguar réalise rapidement que les deux cents voitures prévues à l´origine ne pourront pas satisfaire la demande.

Petit rappel : on est en 1949 !

3442 cm3 160 cv a 5000 tr/min,1270 kgs

Photo : XK 120 FHC 1952

 

Jaguar XK 120 FHC Coupe_ 1952

 

17:52 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jaguar |  Facebook |