12/12/2008

Lancia Fulvia HF

La voiture est présentée au salon de Genève de 1965 après que les prototypes eurent débuté leurs essais à la fin de 1963. Le design inspiré dû au styliste maison Pietro Castagnero permettra au coupé Fulvia de traverser une décennie sans prendre de rides. Quant à l’habitacle, il bénéficie d’une grande luminosité grâce à la finesse des montants du pavillon.

lancia fulvia 1965

Sous le capot, on retrouve le moteur 1,1 litre de la berline, qui a été porté à 1216 cm3 (puis 1231 cm3). Avec 80 ch et un allégement de 110 kilos par rapport à la berline, la voiture file à 160 km/h. Le modèle est épaulé à partir de juin 1966 par la légendaire version HF, qui remportera d’innombrables succès en compétition.

lancia fulvia back

Cette évolution sportive se contente pour le moment de 88 ch. Mais avec de nouveaux arbres à cames et collecteurs, ainsi qu’à deux carburateurs Weber de 34 millimètres, la HF se prête aux préparations mécaniques. Le poids a été abaissé à 825 kilos grâce notamment à des ouvrants en aluminium.

LanciaFulvia 1973

Au salon de Genève de 1967 apparaît une version réalésée à 1300 cm3 et baptisée Rallye 1,3 litre. Si la puissance reste la même (86 ch), la culasse a été retravaillée et l’on a monté des carburateurs Solex plus gros (35 millimètres). Le circuit d’huile hérite par ailleurs d’un radiateur. La Rallye 1,3 HF, quant à elle, développe 100 ch et pointe maintenant à 175 km/h.

lancia fulvia race 69

 La troisième et ultime série du coupé Fulvia est dévoilée au salon de Londres de 1973. Il ne s’agit en réalité que d’un nouveau et très léger remodelage de la proue. La mécanique est inchangée. A côté de la variante Montecarlo apparaît une nouvelle version appelée Safari et dévoilée au salon de Turin de 1974. Peinte en jaune, dépourvue de pare-chocs et équipée d’un habitacle spartiate, elle se sera construite qu’à 900 exemplaires.

Fulvia yellow

L’ultime exemplaire du coupé Fulvia quittera la chaîne de l’usine de Chivasso dans les premiers jours de 1976, avant que le modèle ne s’efface au profit du coupé Beta.

Quand au palmares de compétitions,voici  :

1966

Rallye dei Fiori : Cella/Lombardini (coupé 1.2 HF)

Rallye San Martino di Castrozza : Cella/Ramoino (coupé 1.2 HF)


1967

Rallye d’Espagne : Andersson/Davenport (coupé 1.3 HF)

Tour de Corse : Munari/Lombardini (coupé prototype 1401 cm3) plus de détails ICI

Claudio Maglioli est sacré champion d’Europe des voitures de tourisme (moins de 1300 cm3)

 

1969

Rallye Mediterranée : Källström/Haggbom (coupé 1.6 HF prototype)

24H de Daytona : Maglioli/Pinto (Zagato 1600 prototype) 1er catégorie prototype

Rallye San Remo : Källström/Haggbom (coupé 1.3 HF)

Rallye du Portugal : Fall (coupé 1.3 HF)

Rallye de Sestrières : Munari (coupé 1.3 HF)

Rallye des 999 minutes : Barbasio (coupé 1.3 HF)

Rallye Paris - St Raphaël : Trautman (coupé 1.3 HF)

Rallye des Alpes orientales : Munari (coupé 1.3 HF)

Rallye Alpe della Luna : Ballestrieri (coupé 1.3 HF)

84H du Nürburgring : Källström/Barbasio/Fall (coupé 1.6 HF prototype)

Rallye San Martino di Castrozza : Munari (coupé 1.3 HF)

Rallye Isola d’Elba : Barbasio (coupé 1.6 HF)

Rallye d’Espagne : Källström/Haggbom (coupé 1.6 HF)

RAC Rally: Källström/Haggbom (coupé 1.6 HF)

Harry Källström est sacré champion d’Europe des rallyes

 

1970 (coupé 1.6 HF)

Rallye des 999 minutes : Ballestrieri/Audetto

Rallye des 333  minutes : Ballestrieri/Audetto

Rallye des Alpes orientales : Ballestrieri/Audetto

Rallye San Martino di Castrozza : Källström/Haggbom

Rallye de Bavière : Barbasio/Manucci

Rallye TAP : Lampinen/Davenport

Rallye des 1000 minutes : Lampinen/Davenport

RAC Rally: Källström/Haggbom

 

1971 (coupé 1.6 HF)

Rallye des 999 minutes : Munari/Manucci

Rallye Semperit : Munari/Manucci

Rallye des 4 régions : Lampinen/Davenport

Rallye des Alpes orientales : Barbasio/Sodano

Rallye San Martino di Castrozza : Munari/Manucci

Rallye des 1000 minutes : Munari/Manucci

 

1972 (coupé 1.6 HF)

Rallye Montecarlo : Munari/Manucci 

Rallye de Sicile : Munari/Manucci

Rallye du Maroc : Lampinen/Andersson

Rallye Elan : Ballestrieri/Bernacchini

Rallye des Alpes orientales : Barbasio/Sodano

Rallye de San Marin : Munari/Manucci

Rallye de San Remo : Ballestrieri/Bernacchini

LANCIA remporte le championnat international des marques avec 97 points devant FIAT (55 points) et Porsche (53 points).

 

monte72

 

1973

Rallye Costa Brava : Munari/Manucci

Rallye de San Marin : Munari/Manucci

Martha rally : Ballestrieri/Maiga

Rallye des 4 régions : Ballestrieri/Maiga

Rallye Alpe della Luna : Ballestrieri/Maiga

Rallye de Sicile : Munari/Manucci

Rallye San Martino di Castrozza : Munari/Manucci

Sandro Munari / Mario Manucci sont sacrés champions d’Europe des rallyes devant Barbasio courant lui aussi sur Fulvia.

 

17:28 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lancia |  Facebook |

25/11/2006

Lancia stratos

Annoncée en novembre 1972, la production "forcée" de la Stratos civile (baptisée "Stradale") ne commence que fin 1973.

 

lancia%20stratos

 

 

Calquée sur le modèle de rallye, elle offre un châssis tubulaire, un empattement ultra-court (218 mm), une suspension réglable et le V6 Ferrari issu des Fiat Dino et Dino Ferrari. Avec 190 ch pour 900 kg, la "Stradale" pointe à 230 km/h. Mais son caractère est inadaptée à un usage grand public. Plusieurs pays refusent d'ailleurs de l'homologuer. Fabriquées chez Bertone et assemblées par Lancia jusqu'en 1975, les Stratos de série ne seront pas toutes achevées. On parle aujourd'hui de 492 unités

 

lancia stratos_race

 

La Stratos remporta son premier succès en rallye, en Espagne l'année 1973 aux mains de Sandro Munari. D'autres triomphes s'ajoutèrent par la suite comme le célèbre R.A.C. de la Grande-Bretagne et la Targa Florio.

 

lancia stratos,1

 

 

Ces nombreuses victoires permirent à la Stratos de survoler outrageusement le championnat du monde des rallyes en remportant les éditions 1974, 1975 et enfin, 1976.

 

lancia stratos ChqFlg01

 


 

..... En 1977, le groupe FIAT préféra, pour des raisons de mise en marché, mettre l'emphase sur la FIAT 131. Le déclin de la Stratos était dès lors inéluctable. La FIAT 131 disputa l'intégralité du championnat du monde des rallyes 1977 tandis que la Stratos ne fut inscrite qu'à quelques rallyes.

 

LANCIA STRTOS 1976

 

 

Comme pour prouver qu'elle était toujours compétente, la Stratos remporta quelques rallyes d'importance comme le rallye du Monte-Carlo. La FIAT 131 remporta néanmoins le championnat du monde des rallyes 1977 et la Stratos prit le chemin de la semi-retraite. Elle remporta encore quelques victoires lors des années subséquentes aux mains de pilotes amateurs avant de prendre définitivement le chemin des musées.

21:31 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lancia |  Facebook |