08/02/2007

Circuit de Zolder

En 1963,dans les pinèdes limbourgeoises nait le circuit de Zolder

 

906_zolder1

 

Le moins que l'on puisse écrire est que son inauguration fut "spéciale" car le ruban était un cable en acier, et les ciseaux ,un fer a souder....

Depuis,plusieurs grands prix de formule 1,des courses de tourismes,de proto,des motos et le championnat de camions ont fait étape sur ce petit circuit,qui survit grace a l'aide de bien des bénévoles...

TOUR DE PISTE

 

Peu après le départ,situé en légère montée,les concurrents attaquent la première difficulté du tracé : le premier gauche :

 

Zolder 1 er gauche

 

Souvent le théatre d'accrochages lors des départs,ce virage est intéressant également lors des tours suivants,ou les concurrents arrivent bien plus vite...

ZOLDER 1ER GAUCHE 2

 

Le gauche négocié,le virage suivant est un droit qui se ressere,et un long virage a droite. Ici,on contournait un étang naturel,refuge de bien des espèces d'oiseaux,mais celui ci a été remblayé pour agrandir les paddocks..

L'entrée du premier droit

zolder poste 3

 

Freinage appuyé après le long droit pour le dernier virage du canal,appelé "Lucien Bianchi" ,virage qui commande la ligne droite qui ramêne les concurrents derrière les paddocks...

 

Deuxième difficulté,la chicane : celle ci fût construite en 1975,pour ralentir les voitures qui "décollaient" des 4 roues au sommet de la butte qui suit...

Composée d'un gauche-droit suivi d'un léger esse,celle ci se révele redoutable a négocier ,comme le montre la photo ci dessous :

 

ZOLDER LA BUTTE

 

La butte vue de l'autre versant de la colline

 

ZOLDER LA BOSSE VU DU 10

 

Après la butte,et jusqu'en 1985,il y avait un gauche suivi de deux droits très rapides...C'est dans un de ces deux droits que Gilles Villeneuve perdit la vie le Samedi  8 Mai 1982, lors des essais du grand prix de Belgique F1.

La chicane qui a remplacé ces virages porte aujourdhui son nom.

zolder gillesvilleneuve

 

Cette chicane droite-gauche-droite,est assez délicate a négocier,et les bacs a sable alentours ont déja refroidi l'ardeur des plus téméraires...

 

ZOLDER FORMULERENAULT

Photos : http://www.racingpincus.com

 

ZOLDER CHICANE 11

 

 

ZOLDER CHICANE 11.2jpg

 

Apres la sortie du"Villeneuve" un long virage a droite en montée,avec en dessous, le tunnel de l'entrée principale du circuit ..

 

CIRCUIT ZOLDER ENTREE

 

Légère descente,et freinage énergique pour négocier l'épingle du poste 15,ou se trouve également le centre chirurgical du circuit..

 

zolder epingle

 

Leger esse et direction la "chicane Jacky Icx" et l'entrée de la pit lane ...Chicane en gauche 90°, très léger bout droit,et droite "ouvert.."

 

zolder chicane ickx

 

zoder j ickx

 

Ensuite plein gaz vers la ligne d'arrivée !

 

zolder arrivée

 

Il est malheureux de constater que le circuit de Zolder est soumis a de drastiques et draconiennes mesures écologiques en ce qui concerne les nuisances sonores..Tout cela étant dicté par des gens qui sont venus batir leurs résidences aux alentours du circuit,alors qu'il ne faut pas etre grand devin pour savoir que par définition,une voiture de course,cela fait du bruit...

Le circuit a beau être la depuis 1963,rien n'y fait et les emm... de riverains ont reussi a ce que le calendrier des manifestations soit réduit comme peau de chagrin,et ne prévois plus qu'une douzaine de manifestations a l'année...

 

ZODER PITLANE

 

19:03 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : les circuits belges |  Facebook |

21/11/2006

Circuits Belges : Nivelles-Baulers

Un circuit automobile a existé à Nivelles Baulers pendant 25 ans. Il était situé à l'emplacement de l'actuel parc d'affaires "Portes de l'Europe" au Nord de Nivelles, à proximité de l'autoroute E19.

nivelles

 

Le circuit de Nivelles avait été créé en 1968 et dévellopait 3,724 kms
 Deux Grands Prix de Formule 1 y ont eu lieu : le 4 juin 1972 et le 12 mai 1974. Ils ont été remportés par Emerson Fittipaldi. Un championnat du monde de karting y avait également eu lieu, avec la participation de Ayrton Senna, encore inconnu à l'époque, et qui s'était classé à la 9ème place.

 

105_nivelleform11

 

 

121_nivelles%201972

 


La société qui gérait le circuit de Nivelles a été déclarée en faillite en 1974. Le site a été vendu en 1985 à l'IBW, pour la modique somme de 250 millions de francs belges. Voici ce qui est encore visible de ce qui aurait pu etre LE circuit moderne,avec les infrastructures adéquates...

 

 

108_nivelles02

 

107_nivelles01

 

Ses installations ont encore servi a des courses organisées par P.de Leener,un avant gout du circuit provincial ASAF actuel...

 



17:43 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les circuits belges |  Facebook |

05/10/2006

Six heures historiques Spa-Francorchamps

Superbes plateaux aux désormais traditionelles 6 heures historique de Spa Francorchamps le we dernier ! 

Plus de 700 voitures ont aggrémentés ces 3 jours de folies,et 91 concurrents ont pris le départ de l'epreuve phare des 6h,se déroulant le samedi de 16 a 22h.

 

C'est une Ford gt 40 (une réplique...) qui a gagné la course,devant les méritants allemands Feuerstein et Gerollheimer sur une monstrueuse Ford Fairlane de 7l,qui n'était pas évidente a garder sur la piste sous la pluie du soir !

6h histo ford gt 9

 

 

6h histo fairlane 24

 

La 3e place revenant a l équipage anglais vainqueur l'an dernier sur une Aston Martin DB4 Gt

 

6 h histo aston 1

 

 

Quelques photos d'ambiance des courses annexes :

 

6h histo alfa

 

6h histo cortina 2 roues

 

6h histo alfa 1931

 

6h histo brabham f1

 

6h histo jag xk 120

 

17:09 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : les circuits belges |  Facebook |

17/09/2006

Le grand Francorchamps

Apres les épreuves routieres,un peu de circuit,voulez vous ? Petit portrait du grand Francorchamps,vous savez,ce circuit sur lequel on ne voulait plus courir parce que trop rapide,trop dangereux,trop...trop quoi !

Il est vrai que lorsqu'on se penche sur les chiffres des moyennes au tour,il y a de quoi frissoner : 262 km/h de moyenne sur un tour,le tout entre les maisons,les arbres,les fossés...tout cela en 1973,avec au volant d'un proto Matra-Simca 670,le grand Henri Pescarolo lui même !

Petit tour en images,d'un monument du sport auto

 

Photo :Ericerac

 

 

Tout d'abord,le premier virage apres le départ,nommé raidillon de l'eau rouge,a été maintes et maintes fois modifié :( il faut savoir que le circuit initial ne..Passait pas par la ,mais par l'épingle droite en montée,dénommée "l'ancienne douane")

 

Ici,le départ des 1000kms 1969

 

 

Et une vue, en 1971 du dessus du raidillon

 

 

Francorchamps est entré dans la légende des sports moteurs au même titre que Le Mans, Nürburgring et Silverstone. La profonde mutation que le circuit connut dans les années 80 par l'ampleur des travaux et l'adaptation aux conditions des courses d'aujourd' hui fait que son histoire mérite d'être contée. La piste de vitesse, destinée aux compétitions de sports mécaniques, a été inaugurée en 1921 ; elle mesurait à l'époque 15,820 Km ; des modifications successives telles que le S de Masta, le raidillon et le nouveau virage de Stavelot, ramèneront sa longueur à 14,100 Km jusqu'en 1979. 

Photo : Apres la montée vers les combes, le long gauche menant a la descente...

 

 

Photo:Ericerac

 

Ici dans cette photo aérienne,on distingue le nouveau tracé sur la droite,et sur la gauche,l'ancien virage des combes et la première partie de la descente de Burnenville

 

Ensuite,au bas de la descente;il y avait un très long virage a droite : le grand Burnenville ou il les fallait bien accrochées pour passer "a fond" !

 

 

Ici,une F1 en tres mauvaise posture en 1966,ou seuls 6 concurrents furent classés,en cause une averse qui a éliminé la moitié du peloton des le premier tour...

 

 

A la sortie du Grand Burnenville,se présentait un esse assez rapide,suivi par le long droit de MALMEDY . Dans les années 70,on y a bati une chicane qui avait pour but de ralentir les voitures dans la ligne droite de Masta....ce qui n'a d'ailleurs servi a rien,car 300 m plus loin,les voitures étaient de nouveau a fond...!
 
Par contre,cette chicane qui consistait en un y gauche,puis un virage a droite en dévers,et la longue courbe gauche qui ramenait au tracé original,a fait beaucoup de "victimes" lors des 24 heures,car pas mal de voitures s'y sont retrouvées sur le toit !  

 

francorchamps chicane mamedy

 

 

La ligne droite de MASTA a souvent été comparée aux célebres Hunaudières des 24 h du Mans...outre le fait,qu'a l'epoque,il n'y avait pas ,au Mans ,ce virage en esse qui coupait la ligne droite ,et dans lequel il fallait un gros coeur pour ne pas "lever" ,car les bas cotés composés de maisons,de poteaux électriques,de clotures,et de fossés,n'étaient guères acceuillants!
 
Le pilote Liégeois Leon Dernier  (eldé) y a perdu la vie lors de l'édition 1968 des 24heures .
 
1

2

 

Apres les esses,1 bon km de ligne droite en légere descente,avalé a fond de train et puis Hollowel :

Assurément un des virages les plus techniques de l'ancien tracé, HOLLOWEL préparait la vitesse des voitures dans le long droit de Stavelot,ainsi que de toute la remontée vers les Carrieres. Mal négocié,il faisait perdre beaucoup de temps, jusqu'a 4 a 5 sec au tour !

3

 

4

Le virage de STAVELOT ,longue courbe a droite légérement relevée qui ressemblait un peu a un banking ,déportait les voitures les plus rapides vers l'extérieur ,mais conditionnait toute la rapide remontée vers les carrieres,enchainement de longues courbes...sans visibilité !

5

Les CARRIERES : Enchainement de longues courbes très rapides,dans lesquelles on ne decouvrait un obstacle éventuel qu'au tout dernier moment...et bien souvent trop tard !

 

 

6

 

Comme l'Opel du malheureux Wim Boshuis en 1975...

 

8

 

BLANCHIMONT : endroit réputé très dangereux (encore aujourdhui) car extrémement rapide . Il n'y avait pas deux trajectoires dans ces courbes très rapides,et en rater une avait souvent de tragiques conséquences : beaucoup de pilotes ont laissés qui leurs vies;qui leurs espoirs de victoires dans les sous bois du circuit...

 

9

 

A l'époque du grand circuit,il n'était pas question du "bus stop chicane",et on accédait a LA SOURCE via le virage du CLUB HOUSE (aujourdhui disparu,c'est en fait la courbe juste avant la source)

 

 

10

 

Voila l'historique du grand circuit de Francorchamps,endroit ou de nombreux pilotes perdirent la vie au nom du sacro saint dieu de la vitesse...Il était évident que ce genre de tracé avec les voitures d'aujourdhui aurait sans doutes fait beaucoup de victimes supplémentaires,aussi la nouvelle boucle de 6,9 kms allait sauver de l'abandon pur et simple,ce joyau de nos ardennes en 1979.

 

11

 



21:55 Écrit par Historic fan dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : les circuits belges |  Facebook |